___L'auteur___
me contacter
___S'abonner___
Qui suis-je?
S'abonner aux flux rss
S'abonner par e-mail
Me suivre sur twitter

Tag: Grèce

Debtocracy: La crise grecque pour les nuls…par des manipulateurs

Hier soir, dans un grand élan d’ouverture d’esprit mais aussi par esprit de curiosité, je me suis astreint à un exercice d’autoflagellation pour le libéral que je suis; j’ai regardé Debtocracy.
Ce documentaire, sur la crise de la dette en Grèce, réalisé par des Grecs et qui fait fureur sur la toile dans les milieux de gauche, semble être l’objet d’un boycott des grands  médias.  Il n’en fallait pas plus pour propager une épidémie de complodite aiguë parmi les sympathisant d’extrême gauche et chez les alter-mondialistes sur un terreau fertile qu’est le monde de la finance. Compte rendu d’un documentaire qui n’en est pas vraiment un.
La première chose qui surprend, quand on sait que le budget du film serait de seulement 8.000 euros, est la très grande maitrise technique dont ont fait preuve les bénévoles ayant participé à ce projet. Bonne nouvelle donc, le talent n’est pas une affaire de gros sous et on sent que ce petit monde a mis tout son cœur à l’ouvrage pour accoucher d’un œuvre construite comme une belle série policière américaine, on est loin de l’amateurisme soixante huitarde. Le fonds par contre laisse largement à désirer et on se demande si cette maitrise artistique n’a comme unique but que de nous laisser bourrer le crâne avec des idées fumeuses et des théories saugrenues.

Lire la suite →

Christine Lagarde ne paie pas d’impôts. Et alors?

Comme il fallait s'y attendre les déclarations maladroites de Christine Lagarde Guardian ne sont pas tombées dans l'oreille d'un sourd et ont fait beaucoup de vagues. La patronne du FMI y déclarait en particulier que les Grecs auraient moins de difficultés au quotidien s'ils commençaient par payer leurs impôts, elle y confiait penser tous les jours "à ces petits enfants d'une école d'un petit village du Niger qui n'ont que deux heures de cours par jour je pense qu'ils ont davantage besoin d'aide que la population d'Athènes." 

Bien sûr, placer les problèmes que rencontre les Hommes sur une échelle des souffrances est stupide, il y a des compétitions qu'on aimerait ne pas gagner et on trouvera toujours plus malheureux que soit, je suis certain qu'il y a quelque part sur la planète des enfants qui souffrent encore plus que ces petits Nigériens. Mais sur le fond C. Lagarde a raison. 
 
D'abord dans le nom fonds monétaire international, il y a le mot internaltional qui nous rappelle que cet organisme a comme domaine d'intervention le monde entier et pas seulement l'Europe, même si le fait que son directeur général a toujours été un Européen et la focalisation des médias sur la crise que traverse la zone euro pourraient nous faire croire que cet organisme a comme vocation de ne s'occuper que du vieux continent.
Ensuite Madame Lagarde pointe du doigt le problème majeur de la Grèce, celui qui explique en grande partie ses problèmes financiers; La collecte de l'impôt est inefficace. Les plus riches grecs, c'est-à-dire les armateurs en sont exemptés de manière immorale mais tout à fait légalement, les religieux moins riches mais très nombreux ne paient pas non plus et le reste de la population fraudent massivement.
 

Lire la suite →

Geuros: Billet sans retour pour la Grèce

Il y a trois manières de se séparer. La lâche consiste à mettre son conjoint devant le fait accompli, par exemple, en sacrifiant une journée de RTT pour emporter, avec l'aide d'un vieux pote, ses affaires de l'ancien nid d'amour vers une nouvelle destination.
La responsable est plus simple en apparence, on explique les yeux dans les yeux à son ancien amour que la flamme qui nous animait s'est éteinte et qu'elle s'est rallumée pour une autre personne.
La  méthode hypocrite demande beaucoup plus d'imagination et de maitrise dans son exécution, on dit qu'on a besoin d'un peu de recul pour pouvoir se ressourcer et que pendant cette période introspective on va aller vivre chez un ami. 

Aucune de ces trois méthode n'est dans l'absolue meilleure ou moins bonne qu'une autre, cela dépend des circonstances, du moment et de la personnalité de chacun des protagonistes.

Lire la suite →

Détricotage de la zone Euro: mode d’emploi grec

Ce que Dieu a uni que l'Homme ne le sépare pas. La zone monétaire de l'Union européenne n'est pas une création divine, les pays qui y adhérent peuvent donc la quitter ou provoquer le départ d'un ou de plusieurs de ses membres sans craindre les foudres du Tout-puissant.
Contrairement à ce qui est souvent dit et répété, la possibilité pour un pays de quitter la zone euro existe et a toujours existé grâce à de deux principes fondamentaux du droit international; le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes et le droit pour tout Etat souverain de dénoncer un traité international. Ce n'est d'ailleurs que du sens; peut-on imaginer qu'un accord vous lie à vie sans possibilité d'en sortir?
Le traité de Lisbonne qui date de 2007 n'a fait qu'organiser et codifier cette possibilité pré-existante. Appartenance à l'UE et zone euro sont un package, en adhérant à l'UE un pays s'engage à adopter à terme la monnaie unique et un pays qui désire quitter la zone euro ne peut le faire qu'en quittant l'UE (deux pays ont négocié une exemption, Royaume-uni et Danemark, mais cette option est définitivement interdite à tous nouvel entrant).

Lire la suite →

Le retour de l’Armée: la seule solution pour la Grèce?

A la grande joie de tous les euro-sceptiques de la planète entière, le peuple grec a voté massivement, lors des dernières élections législatives, pour des partis politiques rejetant la politique de rigueur mis en place par un gouvernement d'union national. Conséquence de ce choix, une majorité parlementaire impossible à trouver et  l'organisation de nouvelles élections le 17 juin. D’après les derniers sondages publiés, les Grecs ont l'intention d’amplifier ce vote de rejet de la classe politique traditionnelle.
 
La colère de Grecs est compréhensible, voir salutaire, psychologiquement cela fait du bien de pouvoir se soulager quand la pression et le stress sont trop forts, mais un scrutin si important à un moment si crucial pour le pays est-il le lieu idéal pour exprimer des choix irrationnels?
 

Lire la suite →

CDS: La bombe atomique qui fait pschitt

Sn nous avait pourtant bien prévenu. Le déclenchement des Credit default swap(cds), en cas de faillite ou de défaut de la Grèce, devait avoir des conséquences cataclysmiques pour l'économie mondiale. Les banques ne pourraient pas faire face aux demandes d'indemnisation d'avides fonds spéculatifs anglo-saxons et feraient faillite, les épargnants perdraient leur épargne car les Etats ne pourraient venir au secours de ces mastodontes financiers; too big to fail but too big to be rescue. Les PME mettraient la clé sous la porte faute de pouvoir se financer, des millions de salariés se retrouveraient au chômage. Fonctionnaires et retraités verraient leurs revenus amputés.

Vendredi 10 mars l'ISDA (International Swaps and Derivatives Association) décrétait que le défaut, même partiel, de la Grèce est bien un évènement de crédit. Pourtant ce matin, je suis allé retirer de l'argent au guichet automatique de ma banque, comme j'en ai l'habitude, l'esprit tranquille. Certes ce n'était pas une fortune et l'automate a pris un peu plus de temps que d'habitude mais l'opération a été un succès!
 

Lire la suite →