___L'auteur___
me contacter
___S'abonner___
Qui suis-je?
S'abonner aux flux rss
S'abonner par e-mail
Me suivre sur twitter

Les 17% de Montebourg n’iront pas aux urnes

Mission accomplie pour les électeurs de l'aile gauche du parti socialiste et pour les sympathisants de l’extrême gauche (communistes, mélanchonistes, NPA, Verts, etc.). Avec 17,3% de voix pour Montebourg, le candidat à la primaire le plus à gauche, contre seulement 5,7 pour Valls, le candidat le plus à droite, la gauche de la gauche a réussit son pari, déplacer le centre de gravité du PS en l'éloignant du centre. Et maintenant que faire? 
Au premier tour on choisit au second on élimine, a-t-on coutume de dire. Et si on optait plutôt pour un dimanche à la campagne et à la pêche à la ligne tellement Martine Aubry – la fille naturelle de Delors – et François Hollande – le fils spirituel de Delors – sont similaires.
Qui des deux candidats la gauche de la gauche se sent-elle le plus proche? Même si Aubry affiche une posture plus à gauche qu'Hollande, n'hésitant à fustiger la gauche mole, terme qui désigne le centre-gauche et d'une manière pas très élégante le physique un peu rond de son adversaire, peut-elle tromper 440.000 électeurs qui savent pertinemment que sur le fond rien ne les distingue réellement (les deux: ont voté oui à Maastricht, sont favorables au libre échange, sont opposés à une mise sous tutelle des banques etc.)
 
Blanc bonnet et bonnet blanc
 
Mon humble avis est que ces gens ne se déplaceront pas pour aller départager les deux candidats que même leur mentor, Montebourg, surnommait encore dimanche dernier blanc bonnet et bonnet blanc. On peut même se demander si le député de la Saône-et-Loire va appeler à voter pour l'un des deux candidats.
La cohérence idéologique voudrait qui Montebourg se range derrière Aubry qui s'affiche comme plus à gauche qu'Hollande, mais l’arithmétique et le bon sens lui disent le contraire: Stupide idée que de choisir le canasson qui a le moins de chance de l’emporter et de voir baisser son influence (et le nombre de maroquins pour ses amis) le jour où le député corrézien sera président.
 
Hare Ségo!
 
La seconde inconnue est l'attitude qu’adopteront Royal et les membres de sa secte – pardon ses sympathisants-. Comme beaucoup d'entre vous j'ai été ému par les pleures de Ségo après sa cuisante défaite mais je me suis vite repris. Et oui Madame Royal, les électeurs ne sont la propriété de personne et les 17 millions de Français qui ont voté pour vous, lors du premier tour de la présidentielle de 2007, l'ont fait faute de mieux et par défaut. Dans l'électorat de Royal il y a à boire et à manger, et surtout beaucoup d'illuminés pour qui c'est Ségo ou rien.
 
Les réserves d'Hollande
 
Je ne sais pas si beaucoup de Français, qui ne s'étaient déplacés lors premier tour des primaires socialistes, le feront lors du second tour mais il y a une chose dont je suis certain; si ils le font cela jouera à l'avantage d'Hollande. Quand on étudie le détail des résultats du scrutin selon le lieu d'habitation des électeurs, ce qui saute aux yeux est le bon score réalisé par la maire de Lille dans les grandes villes et les centres villes où les points de vote sont très accessibles. Le challenge d'Hollande est de faire se déplacer ceux qui habitent des zones moins denses alors qu'Aubry n'a plus de réserve.
 
Dans un papier paru juin, après les déboires de DSK, et intitulé Pourquoi François Hollande va gagner en 2012, j'avais prédit que Hollande gagnerait les primaires mais aussi la présidentielle. Je ne révise bien entendu pas  mon pronostic car avec 9 points d'avance sur la seconde, le culbuto a de la marge.
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *